QUI SOMMES-NOUS ?

Début 2020  la COVID s’installe sur le monde et contraint les populations à se protéger pour freiner au mieux sa propagation.

Le port du masque devient très largement obligatoire.

Seul dispositif disponible : Le masque chirurgical.

Cette visière de protection permet de freiner la propagation du virus mais présente de nombreux inconvénients et personne ne se doute à ce moment que nous allons devoir subir ces inconvénients pendant plus de 2 ans voir de façon pérenne dans un avenir incertain.

Parmi les inconvénients les plus notoires de ce dispositif de protection : la  privation du lien social du au bâillonnement, nos visages sont couverts de moitié.

La lecture labiale et faciale devient impossible et au-delà de l’inconfort créé par ces masques, c’est tout un lien social qui disparaît.

Les premières victimes de ce bâillonnement sont les personnes sourdes et malentendantes, pour qui la lecture labiale faciale est indispensable.

Alors que la propagation du virus s’accélère nous prototypons, testons, déposons deux brevets afin de pouvoir proposer un dispositif unique au monde de protection totalement TRANSPARENT.

Très vite l’utilité de VUZAIR s’inscrit comme une innovation attendue par  le grand public mais aussi dans de nombreuses situations (pollution, allergie, projections) et de nombreux corps de métiers ( BTP, agro alimentaire, police scientifique, infirmiers, accueil du public)……

Les fondateurs de VUZAIR  

SÉJOURNÉ Nathalie

Présidente

NATHALIESEJ

MOINAT Alain

Associé, fondateur

ALAINMOINAT

« Expert comptable en lien avec le monde du handicap et le milieu industriel, j’ai toujours   accordé une grande importance aux relations humaines, le port du masque obligatoire dès le début de la pandémie ne pouvait pas me laisser insensible.

Toujours motivée par trouver des solutions à des situations qui me paraissent injustes, j’ai inventé VUZAIR et créé la start-up en 07/2020»

« Ingénieur, président du PARIS SACLAY HARDWARE ACCELERATOR, accélérateur industriel qui combine bureau d’étude et parc machine 4.0, je suis passionné par l’innovation et le milieu industriel.

Apporter mes compétences à une invention destinée à protéger les populations s’est présenté à moi comme une évidence »